3 conseils pour assurer une super collaboration avec un traducteur

As-tu pris un peu de temps en décembre pour commencer à planifier ton contenu pour 2021? As-tu réfléchi au contenu que tu vas créer et partager avec tes clients, tes donateurs ou tes employés? 

Que ce soit pour une entreprise ou un organisme à but non lucratif, il se peut que tu souhaites revamper ton site web, augmenter la fréquence de publication de tes articles de blogue ou de ton infolettre, ou promouvoir des campagnes de financement. Il se pourrait également que tu veuilles créer ou mettre à jour des documents de RH comme des descriptions de postes, des manuels de l’employé et des contrats.  

Quel que soit le contenu, pour communiquer avec tes clients, tes donateurs ou tes employés anglophones, il est indispensable qu’il soit également disponible en anglais. De plus, le fait de compter sur les membres de l’équipe pour traduire tout ce contenu leur fait perdre un temps précieux qu’ils pourraient autrement consacrer aux tâches pour lesquelles ils ont été embauchés. 

C’est alors qu’un traducteur professionnel est la solution idéale. Cependant, par où commencer pour trouver celui ou celle qui saura répondre à tes besoins?  

Si tu lis ceci, j’ai les réponses! 

Si c’est la première fois que tu collabores avec un traducteur ou si tu accueilles un nouveau traducteur dans ton équipe, apprends à connaître cette nouvelle personne. Demande-lui d’abord si elle travaille à son compte ou pour une agence, si elle travaille le soir et le week-end, si elle est disponible pour les urgences, ou toute autre question qui se rapporte à ton organisation.   

Une fois que tu as choisi de travailler avec ce traducteur, voici quelques conseils incontournables 

    • Prépare ton contenucela signifie que le document à traduire doit être final. N’envoie pas de mises à jour quelques heures ou quelques jours plus tard, sauf si un accord préalable a été conclu. Si le document doit être corrigé et que personne de ton équipe n’est disponible pour le faire, un traducteur peut également offrir ce service, moyennant un supplément; 
    • Envoie le documentlorsque ton document est finalisé et prêt à être envoyé, crée un nouveau message dans ta boîte courriel, insère l’adresse courriel du traducteur (julie@juliebourbeau.com est une excellente adresse 😉 ) et joins le document à traduire ou pour lequel tu as besoin d’une estimation. Si tu as déjà travaillé avec cette personne, tu peux sauter la partie concernant l’estimation 
    • Ce qu’il faut également inclure lors de l’envoidans le champ objet du courriel, tu peux inclure Demande de traduction et le nom du document ou des informations similaires. Dans le corps du courriel, indique toujours tes délais, c’est-à-dire une date raisonnable à laquelle tu souhaites recevoir la traduction. En moyenne, un traducteur traduira 2000mots par jour ouvrable. Cependant, il est probable que ce traducteur doive servir cinq clients différents au cours de la même semaine et jongler avec plusieurs projets. Garde en tête qu’un bon délai de livraison est de 2 à 3jours ouvrables pour les petits documents.

 

Et voilà! Dans un prochain article, je parlerai de ce à quoi il faut s’attendre lorsqu’on travaille avec un traducteur professionnel. En attendant, je t’invite à lire cet article sur 4raisons d’investir dans des services de traduction professionnels 

Tu connais un OBNL ou une entreprise qui cherche à rejoindre le marché anglophone? Envoie-lui une copie de cet article par courriel et invite-le à prendre rendez-vous pour une consultation gratuite.   

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pendant que tu es ici...

Mets la main sur un guide GRATUIT pour optimiser ta signature courriel bilingue !

Oui, SVP !