Julie Bourbeau, Services de traduction fête son 15e anniversaire !

Youppi ! 15 ans déjà !!! Je n’arrive pas à croire que ça fait si longtemps ! Je suis super contente de célébrer cette occasion spéciale avec toi ! 

Mais tout d’abord, un peu d’histoire :  

Tout a commencé en 2006, lors de mon premier congé de maternité. La naissance de ma fille a coïncidé avec la fin d’un contrat de 2 ans au Y des femmes de Montréal comme organisatrice communautaire/agent de liaison/formatrice en leadership.  

Lorsque j’y travaillais, j’étais entourée de femmes qui essayaient de jongler avec le travail à l’extérieur de la maison, les jeunes enfants et le temps pour elles-mêmes. Même si c’était un travail formidable qui me permettait d’utiliser mes compétences en matière de leadership et d’organisation, une fois que je suis devenue maman, l’idée de travailler en dehors de la maison ne me plaisait plus. 

Je voulais être une maman à la maison, mais je voulais aussi travailler… Si tu me connais, tu sais que j’aime travailler et que j’ai du mal à rester en place. Cela m’a poussée à faire un changement radical et à lancer ma propre entreprise.  

Les quatre premières années ont été difficiles ! Et c’est un euphémisme.  

Voici quelques-uns des grands (et moins grands) moments : 

    • Février 2006 : Début d’un congé préventif, car je travaille dans un environnement à haut risque. Je passe deux mois à la maison à m’ennuyer ;  
    • Avril 2006 : Ma fille Amy voit le jour. Amy dort la plupart du temps et je ne sais plus quoi faire de mon corps ;  
    • Août 2006 : Une amie me contacte pour une traduction. Ayant déjà fait de la traduction dans le passé, dans le cadre de mes emplois ou pour d’autres projets, je décide de me lancer en affaires ;  
    • Juin 2007 : Je commence à travailler à temps partiel dans une clinique d’optométrie de ma ville natale, car le congé de maternité est terminé et j’ai besoin d’un revenu d’appoint. J’insiste pour être ajoutée à titre de sous-traitante plutôt qu’employée. Ils acceptent !  
    • Janvier 2009 : Mon fils Logan naît. Je suis en congé de maternité et je me promets de ne pas reprendre un emploi à temps partiel et de me concentrer entièrement sur ma petite famille et mon entreprise de traduction ;  
    • Novembre 2009 : Le père de mes enfants et moi nous séparons. Je n’en dirai pas plus là-dessus !  
    • Mars 2010 : la clinique d’optométrie me contacte à nouveau pour remplacer, à temps partiel, une personne en congé maladie. C’est un cadeau de la vie, car je suis « cassée » dans tous les sens du mot ! Mes parents acceptent de garder mes enfants. Merci la vie !    
    • Décembre 2010 : Je décroche un gros contrat de traduction qui m’occupera pendant les 18 prochains mois. Je démissionne officiellement de la clinique d’optométrie et 9 ans plus tard, je traduis leur nouveau site Web !  

 

Jusqu’en 2015, c’était essentiellement moi, les enfants et un ordinateur. Puis j’ai commencé à réseauter. Ça a tout changé ! J’ai aussi investi toutes mes économies dans l’embauche d’une coach d’affaires et, à ce jour, tout ce que j’investis dans le coaching et le réseautage est rentabilisé par de nouvelles opportunités, de nouveaux clients et de nouvelles connexions. 

Voici une liste non exhaustive des personnes qui ont joué et continuent de jouer un rôle déterminant dans mon entreprise : 

J’ai appris très tôt dans mon parcours de traductrice que je devais compter sur l’aide de réviseurs pour bien servir ma clientèle. J’ai la chance d’avoir les meilleurs dans mon équipe ! Birgit et David, respectivement réviseurs pour l’anglais et le français. 

J’ai la chance de travailler avec une clientèle incroyable composée du mélange parfait d’entreprises et d’OBNL. En tant qu’entrepreneur, il est important pour moi que mon entreprise et mon travail aient un impact social. Je le ressens à travers le travail que je fais avec des organismes qui visent à éduquer et à sensibiliser la population sur des sujets tels que les pensionnats autochtones, les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, les enfants malades et leurs familles, le bénévolat et le volontariat, et l’enseignement des STIM, pour n’en citer que quelques-uns. 

Les organismes à but non lucratif occupent une place de choix dans mon coeur et dans les activités de mon entreprise. Sais-tu que tous les OBNL avec lesquels je travaille reçoivent un don équivalent à 10 % du montant total de leur facture ?  Je souhaite que mon entreprise ait un impact social, et quelle meilleure façon de donner au suivant qu’en contribuant aux causes portées par mes clients ! Pour en savoir plus sur les OBNL avec qui j’ai le plaisir de collaborer, clique ici 

Les 15 dernières années ont été une belle aventure et j’ai hâte de découvrir toutes les nouvelles opportunités qui se présenteront à moi au cours des prochaines années.   

Maintenant, il est temps de fêter ça ! 

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pendant que tu es ici...

Mets la main sur un guide GRATUIT pour optimiser ta signature courriel bilingue !

Oui, SVP !