Les 5 indispensables à inclure sur ton site web bilingue

De nos jours, toute entreprise et tout organisme à but non lucratif devrait avoir un site web. C’est une nécessité pour promouvoir ses produits, ses services ou une cause. Depuis le début de la crise de la COVID-19, nombreux sont ceux qui ont dû créer rapidement un tout nouveau site web, tandis que d’autres ont dû mettre à jour leur site existant afin de pouvoir prendre des commandes et des paiements en ligne. Cela est devenu crucial pour la survie de leur entreprise. 

Si ton entreprise ou organisme est basé au Québec, la loi exige que ton site web soit d’abord en français. Par contre, si tu souhaites rejoindre une clientèle anglophone, un contenu uniquement en français ne t’aidera pas à réaliser ceci. 

En ayant un site web unilingue, tu rates des occasions d’attirer plus de clients. Par exemple, si tu fabriques de magnifiques savons artisanaux et que tu as un site web transactionnel qui permet aux gens de commander tes savons en ligne, mais que ton site web est uniquement en français, tu ne vends qu’à des clients francophones. Cependant, si ce site web est également disponible en anglais, tu peux désormais attirer et vendre aux anglophones. Augmente ton impact ! Augmente tes ventes ! 

Il en va de même pour ton OBNL. L’affichage d’un contenu bilingue sur ton site web attirera davantage de donateurs, ce qui augmentera les chances de succès de tes campagnes de financement ou événements. 

Tout cela étant dit, que doit inclure ton site web bilingue 

Je suis une grande admiratrice de Donald Miller et de sa méthode (et de son livre) «Building a Story Brand». Son approche t’encourage à inviter ton public dans une histoire et, surtout, à garder les choses simples! Selon lui, «Aujourd’hui, ton site web devrait être l’équivalent d’un pitch d’ascenseur. Ton site web est probablement la première impression qu’un client potentiel aura de ton entreprise. C’est presque comme un premier rendez-vous galant.» 

Voici quelques points à retenir de sa méthode et comment ils peuvent s’appliquer à ton organisation 

Avoir une offre au-dessus du pli: le pli fait référence aux articles imprimés en haut de la ligne de pli du journal. Sur un site web, c’est ce que tu vois et lis avant de commencer à défiler. C’est là que tu insères ton slogan. Ce message doit être bref, invitant et axé sur ton public. Par exemple, le slogan de mon client, Starlight Canada, est «Aider les enfants à sourire. Aider les familles à faire face à la maladie.» Cela résume qui ils servent et ce qu’ils font, et t’encourage à faire défiler le texte pour en savoir plus.   

Inclure des appels à l’actionil peut s’agir de «Acheter maintenant», «Faites un don», «Demandez une soumission», etc. Un appel à l’action n’est rien d’autre qu’un appel à ton public pour qu’il agisse, qu’il passe à l’étape suivante de son «histoire» avec toi. Par exemple, mon client, Aide à l’Église en Détresse Canada, a un bouton «Faire un don» bien visible dans la section supérieure droite de son site web. 

Montrer des images de réussite. Ton site web devrait inclure des images de personnes souriantes et heureuses. Si ton organisation travaille dans des écoles, des photos d’élèves et d’enseignants devraient apparaître sur ton site web. Le succès devrait également être présenté par l’entremise de 3 ou 4témoignages de clients ou de participants satisfaits. 

Fournir une description simple de tes services, programmes ou produitspar exemple, si tu consultes la section Services de mon site web, tu verras que j’offre des services de traduction «à la carte» et des «forfaits de traduction FLEX». Tu as ensuite la possibilité de cliquer sur les boutons «En savoir plus» pour en savoir plus, évidemment. 

Enfin, est-ce que tu fais en sorte que ton site parle de toi ou du client ou donateur? Trop souvent, je vois des sites web où chaque phrase commence par des mots comme «Nous», «Je»«Notre». Pour être directe, «Personne ne veut savoir ce que tu fais!». Ce qui intéresse les gens, c’est de savoir «ce qu’ils y gagnent». Comme le mentionne Donald Miller : «Le client a simplement besoin de savoir que tu as quelque chose qu’il veut et qu’on peut te faire confiance pour le lui fournir»Bref, concentre-toi sur les résultats que tu peux les aider à obtenir. Essaie de rendre ça «short and sweet» et ajoute des boutons «En savoir plus» pour encourager les visiteurs à en savoir plus.    

Tu aimes cet article? Tu as des commentaires? Publie-les ci-dessous et participe à un tirage au sort pour gagner un exemplaire du livre Building a Story Brand de Donald Miller.    

3 Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pendant que tu es ici...

Mets la main sur un guide GRATUIT pour optimiser ta signature courriel bilingue !

Oui, SVP !